fbpx

Alimentation et traitement d’eau

« Kanebni » Votre référence dans le domaine du bâtiment et de la construction au Maroc.

  • Alimentation et traitement d’eau

L’eau domestique suit un cheminement comportant plusieurs passages pour nous parvenir. Après avoir été traitée et potabilisée dans un centre de traitement d’eau, elle est acheminée sous pression à travers des conduits, jusqu’aux châteaux d’eau ou réservoirs de stockage qui vont, par la suite, servir à alimenter les quartiers. Elle sera distribuée après vers divers réservoirs publics de stockage situés à proximité des bâtiments. Ensuite viennent se brancher les canalisations privées pour l’alimentation en eau potable de chaque construction. Le réseau d’adduction ou d’alimentation privé commence donc au niveau du compteur d’eau, pour se diviser en deux circuits. Le premier étant le circuit d’eau froide alimentant directement les différents terminaux (robinets, douches, lavabos etc…). Alors que le deuxième est relié à un chauffe-eau pour une sortie d’eau chaude au niveau des terminaux, ainsi qu’à une chaudière, pour chauffer l’eau qui va circuler dans les radiateurs (en cas d’utilisation de chauffage centrale). Les conduits d’entrée possèdent chacun une pression et un débit relatifs au conduit d’entrée principal ainsi qu’à la taille et la longueur des canalisations.

Les pompes font également partie des dispositifs d’adduction et d’alimentation en eaux, dans la mesure ou leur installation devient nécessaire pour faire monter l’eau depuis un bassin ou un puits, ou pour donner de la puissance à un débit beaucoup trop faible (surpression). Les pompes sont aussi très utilisées, en parallèle avec l’adduction d’eau, dans le relevage d’eaux usées, chargées ou pluviales à partir de réservoirs de stockage et de fosses septiques ou toutes eaux. Elles peuvent également être utilisées pour vider une cave / un sous-sol inondé ou tout simplement pour arroser un jardin. Il existe deux principaux types de pompes, les pompes de surface et les pompes immergées. Toutefois, plusieurs sous types en sont proposés, qui se différencient selon le type de fonctionnement, les matériaux, l’utilisation etc…

Une canalisation du réseau public d’adduction d’eau peut parfois subir une altération (accident, travaux, pollution…), mettant ainsi en péril la potabilité de l’eau qu’elle contient. Il est nécessaire alors de pouvoir accéder à des outils permettant la vérification et le traitement de l’eau qui nous parvient. Il existe aujourd’hui un éventail de dispositifs et d’équipement offrant la possibilité de traiter une eau polluée ou impropre à la consommation, notamment les filtres et les purificateurs d’eau, les adoucisseurs d’eau, les équipements anticalcaires etc…

En savoir plus sur le traitement d’eau