fbpx

Blog

« Kanebni » Votre référence dans le domaine du bâtiment et de la construction au Maroc.

Types de chauffes-eau solaires

Le soleil est aujourd’hui l’une des sources d’énergie les plus utilisées. L’énergie solaire est inépuisable, et pour en profiter vous pouvez installer un chauffe-eau solaire. Vous produirez ainsi de l’eau chaude d’une manière à la fois simple et écologique. Le chauffe-eau solaire n’est pas seulement un équipement respectueux de la nature, mais il répond aussi aux exigences de qualité qui en font un dispositif fiable et durable, facile à installer et nécessitant peu d’entretien. Vous ne serez alors plus dépendant du réseau électrique pour avoir de l’eau chaude, et donc vous ne serez pas assujetti aux augmentations de prix de l’énergie électrique. Vous réduirez ainsi considérablement votre facture d’électricité. Il existe différents types de chauffe-eau solaire :

Le chauffe-eau solaire monobloc

L’eau chaude sanitaire circule directement dans le panneau accroché sur le toit, pour ensuite remonter au ballon qui y est collé, formant un seul ensemble. C’est le type de chauffe-eau solaire le plus standard. Son avantage est qu’il ne requiert aucune pompe, mais il est peu esthétique car trop voyant.

Le chauffe-eau solaire thermosiphon

Même système que le monobloc, le thermosiphon ne nécessite aucune pompe grâce à la caractéristique de densité de l’eau chaude qui remonte toujours vers le ballon une fois chauffée, et qui redescend lorsqu’elle est refroidie pour former un circuit fermé. Son avantage est que le ballon peut être dissimulé loin du panneau à condition de rester plus élevé que celui-ci. Comme le monobloc, son inconvénient est que le liquide qui y circule n’est autre que l’eau sanitaire, qui peut être sensible au gel dans certaines régions au Maroc particulièrement froides.

Le chauffe-eau solaire à circulation forcée

Utilisant une pompe, ce système offre la possibilité de placer le ballon de stockage n’importe où. Il fonctionne également à l’aide de deux circuits, le premier étant un liquide caloporteur antigel qui circule dans le panneau. Ce liquide est généralement de l’eau glycolée, qui transmet la chaleur à travers un échangeur une fois arrivée au ballon. Le deuxième est le circuit qui transporte l’eau chaude aux organes terminaux.

Le chauffe-eau à auto-vidange

Système intelligent pour éviter le gel, il consiste à vider les circuits en période de non utilisation. Quand le soleil ne chauffe plus, la circulation de l’eau entre les panneaux et le ballon s’arrête et le circuit se vidange automatiquement. L’eau descend alors vers le ballon qui doit toujours être installer plus bas. Une fois le soleil réchauffe à nouveau, le circuit reprend son cours normal. Le liquide qui y circule est l’eau chaude sanitaire.

LEAVE A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *