fbpx

Blog

« Kanebni » Votre référence dans le domaine du bâtiment et de la construction au Maroc.

Les engins de travaux publics

Les engins de travaux publics ou « engins de chantier » sont des outils indispensables lors de la construction de tout ouvrage, en particulier les plus grands. Grace à leurs multiples fonctionnalités et dimensions, les engins TP peuvent être extrêmement polyvalents et effectuer différents types d’intervention sur chantier. On en distingue quelques catégories phares :

Engins de terrassement
  • Bulldozer : Également appelé « bouteur », cet engin automoteur à roues ou à chenilles est généralement muni d’un accessoire pour exercer une force de poussée ou de traction. Mais il peut également être muni d’un accessoire de type « bouteur », pour couper, niveler, et déplacer des matériaux par un mouvement en marche avant.
  • Chargeuse : Comme son nom l’indique, la chargeuse est un engin automoteur de chargement (utilisation d’un godet). Pouvant être sur roues ou sur chenilles, le cycle de travail d’une chargeuse comprend un chargement et un soulèvement, ainsi qu’un transport et un déchargement des matériaux. Il existe plusieurs types de chargeuses, à savoir, la chargeuse orientable, la chargeuse à direction par glissement et la chargeuse compacte.
  • Pelleteuse : Grande favorite des engins de chantier, et pouvant être sur roues, sur chenilles ou à jambes, la pelleteuse ou pelle hydraulique est un véritable passe-partout. Son cycle de travail consiste à creuser, soulever, et décharger des matériaux (en effectuant des rotations). Une pelleteuse peut également être utilisée pour la manipulation et le transport d’objets ou de matériaux. Il existe différents types de pelles hydrauliques, notamment, la pelle à rayon court, la pelle araignée, la pelle à câble ou encore la pelle compacte.
  • Tractopelle : Le tractopelle, également appelé « chargeuse-pelleteuse » est un engin automoteur très apprécié sur les chantiers de constructions grâce à sa polyvalence d’usage. En effet, Il est composé d’un chargeur à l’avant et d’une pelleteuse à l’arrière de la machine. Son cycle de travail regroupe alors celui de la pelleteuse et de la chargeuse, lui permettant d’accomplir différentes missions tout en économisant l’espace et le budget.
  • Décapeuse : La décapeuse ou « scraper » est un engin ayant une benne ouverte avec tiroir éjecteur possédant un bord coupant entre les essieux, et qui se baisse plus bas que le niveau du sol afin d’extraire de la matière. Elle coupe, charge, transporte, décharge et répand des matériaux par le mouvement de l’engin vers l’avant. La décapeuse assure un rythme plus soutenu grâce au volume de chargement important qu’elle permet, mais sa vitesse de déplacement reste relativement limitée. Les décapeuses ne sont généralement pas automotrices, mais tractées par un bulldozer.
  • Niveleuse : Engin automoteur à roues conçu pour niveler, creuser des faussés, déverser, et scarifier des matériaux par un mouvement en avant. Pour cela, la niveleuse repose sur une lame ou un scarificateur réglable placé généralement entre ses essieux avant et arrière.
  • Trancheuse : La trancheuse est un engin permettant de réaliser des tranchées dans le sol. Pour cela, elle possède un accessoire (à l’arrière et/ou à l’avant), qui peut être une chaîne de creusage, un disque, une lame de bêche etc…
  • Poseur de canalisations : Le poseur de canalisation est un engin automoteur pouvant être sur roues ou à chenilles. Il est équipé d’un dispositif de pose de canalisation avec un mécanisme de levage à contrepoids. Sa principale utilisation est donc le déplacement et la mise en place de canalisations.
Engins de compactage
  • Compacteur : Le compacteur se compose d’un ou plusieurs cylindres métalliques (tambours) ou de pneumatiques destinés à compacter des matériaux tels que la terre l’enrobé ou le gravier. Le compactage est opéré par l’action de roulage et/ou de vibration du dispositif de compactage. C’est engin de terrassement, vastement répandu, qui peut être automoteur ou bien tracté.
  • Pilonneuse : Petit engin de chantier constitué d’un moteur (généralement à 4 temps) actionnant une semelle en acier blindé très résistante qui compacte le sol par mouvement de battage. La pilonneuse est généralement utilisée pour le compactage de tranchées lors de la pose de canalisations (eau, gaz, électricité), ou pour des travaux de compactage ponctuels.
  • Plaque vibrante : Le compacteur à plaque vibrante compacte les matériaux sur une terre plane pour la réalisation de chemins extérieurs, préparant à la pose de revêtement tels que l’enrobé ou l’asphalte, ou bien pour des sols destinés à recevoir du béton ou du pavé. Le compacteur à plaque vibrante est en fait une sorte de dameuse motorisée comportant une masse lisse en acier dur et résistant. Son moteur peut être thermique ou électrique.
Engins de transport de chantier
  • Tombereau : Pouvant être automoteur ou tracté, à roues ou à chenilles, le tombereau est un engin qui transporte, déverse et répand toute sorte de matériau. A châssis rigide ou articulé, orientable ou remorqué, le tombereau est sans doute l’un des moyens de transport de matériaux les plus efficaces.
  • Camion de chantier : Les camions de chantier sont de véritables passes partout du transport routier. Leur grande polyvalence leur permet de transporter tout type de matériau ou matériel de chantier. On trouve des camions de chantier de toute taille et dimension, du plus compact au plus imposant, chacun proposant des avantages et des inconvénients, à savoir : Les longues distances, l’accessibilité aux pistes, la rapidité de transport, la sécurité, le coût etc…
  • Porte engins : Les portes engins sont des véhicules très pratiques pour le déplacement de toutes sortes d’engins de chantier, notamment les engins de terrassement. Ces derniers, pouvant parfois être encombrants sur la route avec une vitesse très limitée, sont chargés sur le porte engins et transportés en toute sécurité vers le chantier.
  • Véhicule utilitaire : Les véhicules utilitaires font depuis longtemps partie des engins de transport de chantier les plus utilisés. Avec un coût moindre, un véhicule utilitaire peut transporter une quantité conséquente de matériels de chantier, surtout quand celui-ci est aménagé spécialement pour ce type de transport. Toutefois, pour des volumes importants, les camions et les engins de transport colossaux restent plus efficaces.
Engins utilisés pour forage et concassage
  • Engins de forage et battage : Matériel et engins permettant de creuser des puits « trous dans la terre » afin d’installer des pieux de fondations (par battage) ou tout simplement pour trouver et exploiter les ressources naturelles enfouies. Le dimensionnement de ces engins et leurs moyens techniques varient selon le type de forage à réaliser et ses objectifs.
  • Engins de concassage : Les concasseurs sont des engins conçus pour transformer les grandes roches en petites pierres et graviers, et séparer les composants d’un mélange solide par l’application d’une force mécanique suffisante. En effet, les concasseurs possèdent un appareillage de deux surfaces extrêmement rigides et résistantes qui, par leur rapprochement, broient et fragmentent les matériaux placés dedans.
Matériel et engins de brisage et de démolition
  • Marteau piqueur et brise béton : Les marteaux piqueurs et les brises béton sont des engins mobiles de chantier, avec lesquelles il est possible de fragmenter des éléments durs (roches, béton…). Ils sont constitués d’un outil (fleuret, burin ou aiguille) frappé par un piston à système pneumatique, hydraulique ou électrique.
  • Brise roche : Les brises roches sont des marteaux piqueurs de grande taille. C’est en fait un outil en forme d’aiguille ou de burin très résistant appelé brise-roche hydraulique (BRH), qui est connecté au bras articulé d’une pelleteuse.
  • Enfonce pieux et piquets : Les enfonces pieux constituent un outil incontournable pour planter des pieux et des piquets dans la terre. Ils peuvent être portatifs en petite version, montés sur des opérateurs, ou bien connectés à des engins tels que les tracteurs et les mini-pelles hydrauliques, pneumatiques ou thermiques. Les enfonces pieux sont dotés d’une grande polyvalence qui leur permet d’être utilisés dans divers opérations, notamment la démolition, en installant des aiguilles ou des burins à leur extrémité.

LEAVE A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *