fbpx

Blog

« Kanebni » Votre référence dans le domaine du bâtiment et de la construction au Maroc.

Matériaux pour le second-oeuvre

Contrairement aux matériaux du gros œuvre, les matériaux destinés à la réalisation du second œuvre n’ont d’effets ni sur la solidité de la structure, ni sur la stabilité de l’édifice. Ceci leur permet de jouir d’une grande diversité et de libérer les idées et l’imagination du maître d’œuvre ou d’ouvrage de toute contrainte structurelle. Planches, plaques, panneaux, feuilles, rouleaux… Ces matériaux de finition sont proposés sous toutes les formes et les compositions imaginables :

Panneaux en bois massif

Les panneaux en bois massif sont les plus nobles, et les plus onéreux. Leur bois, coupé dans l’arbre, est directement transformé en panneaux ou en planches. Leurs couleurs et effets esthétiques sont aussi diversifiés que les essences de bois. Il est toutefois nécessaire d’assurer un traitement et un entretien approprié (lasure, huile, cire, vernis…).

Panneaux contreplaqués

Les panneaux contreplaqués sont fabriqués en superposant (collage sous haute pression) des feuilles de bois très fines, appelées placage ou plis, dans des directions opposées. C’est un matériau léger, agréable à travailler, polyvalent et à aspect très esthétique. Ne se déformant pas sous l’effet de la chaleur ou l’humidité, il peut être utilisé dans tout type d’espace.

Panneaux de fibres et de particules

Les types de panneaux conçus à partir de fibres et de particules de bois sont nombreux, notamment les panneaux agglomérés qui sont constitués de déchets revalorisés comme des sciures de bois. On trouve également les panneaux MDF (Medium Density Fiberboard) constitués de fibres de bois (finition plus soignée que l’aggloméré), ou encore les panneaux OSB (Oriented Strand Board) réalisés à partir de copeaux de bois disposés en plusieurs couches.

Stratifié et mélaminé

Les panneaux agglomérés et le MDF peuvent être recouverts de feuille décorative afin d’améliorer leur finition. En effet, le mélaminé consiste à appliquer une feuille de papier imprégnée de mélamine sur le support, alors que le stratifié s’obtient en superposant des couches de papier Kraft, sur lesquelles est posée une feuille de papier décor recouverte d’une résine de protection. Les deux sont disponibles en plusieurs finitions et qualités, mais le stratifié reste généralement plus onéreux que le mélaminé.

Bois de plaquage

Le plaquage en bois est un vaste secteur de travail. Il regroupe toute sorte de technique de recouvrement en feuilles de bois, que celles-ci soient véritables ou reconstituées. Les bois de placage se vendent en petites épaisseurs et peuvent être de différentes essences. Un bois de placage chêne ou acajou par exemple, peut transformer un panneau de fibres en un matériau de grande valeur esthétique, avec toute la chaleur et la noblesse que procurent les essences du bois noble.

Panneaux composites

Ces panneaux, comme leur nom l’indique sont composés de plusieurs types de matériaux. Ces derniers peuvent être du bois, de l’aluminium, des polymères, du plâtre, des fibres végétales etc… Le mélange entre ces éléments permet d’unir leurs avantages et de compenser leurs faiblesses. Ces panneaux sont généralement polyvalents et très pratiques d’utilisation.

Plaques en matériaux de synthèse

Les matériaux synthétiques sont des matériaux crées par le génie de l’homme, à l’aide de procédés chimiques. Les plus répandus dans le domaine du second œuvre sont les matériaux de synthèse plastiques (thermoplastiques) fabriqués à base de polymères. Ces derniers (PVC, polystyrène, polypropylène etc…) proposent un grand nombre d’avantage, notamment une excellente résistance aux agents dégradants et des effets esthétiques largement personnalisables.

Plaques en métal

Les plaques en métal destinées au second œuvre sont d’une grande diversité, les plus connues étant les plaques en aluminium, en acier galvanisé ou inoxydable ou encore en alliage de différents métaux. Les plaques en métal peuvent être utilisées sur les murs, sols, crédences de cuisines, ou encore pour faire des marches d’escalier etc… Elles permettent une esthétique très originale avec la métallisation des surfaces ou des objets, en proposant un éventail d’effets (poli, brossé, en relief…).

Feuilles et rouleaux en métal

Les feuilles en métal, généralement vendues en rouleaux, sont une alternative très pratique pour les plaques et les panneaux métalliques. En effet, ces feuilles viennent recouvrir une surface afin de lui donner un aspect métallisé très original. On en trouve plusieurs types notamment les feuilles d’aluminium ou de tôle d’acier, avec divers effets comme le laminé, le laqué etc…

Métaux déployés, maillés et tissés

Les métaux déployés ou à maillage, sont réalisés par cisaillement d’une plaque ou d’une bobine de métal dans une presse équipée de couteaux. Le maillage forme ainsi une structure perforée (généralement en forme de losanges), qui est à la fois très résistante, esthétique (jeu de transparence) et peut être utilisée à l’intérieur comme à l’extérieur. Les tissus ou toiles métalliques sont quant à eux obtenus par la fabrication de fils en métal (acier, laiton, cuivre, bronze, acier inoxydable etc…) de performances élevées et à sections réduites par étirage successifs. Les toiles métalliques sont d’une grande polyvalence, elles peuvent être utilisées sur des gardes corps, des façades, des cloisons, des aménagements temporaires etc…

LEAVE A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *