fbpx

Blog

« Kanebni » Votre référence dans le domaine du bâtiment et de la construction au Maroc.

Types de regards et canalisations

Regards

Les regards sont indissociables de tout réseau d’assainissement dans la mesure où ils y permettent l’accès pour un éventuel contrôle ou nettoyage. Ils permettent aussi parfois un changement de direction de la canalisation. Il existe des regards à chaque emplacement du système d’assainissement, notamment, au début du traitement (regard de répartition), à la fin du traitement des eaux usées (regard de bouclage) et au niveau de la pompe de relevage, si elle existe. Les boites de branchement ou d’inspection, les tés et les tampons de visite jouent le même rôle que les regards. Généralement de formes rondes ou carrés, ces derniers peuvent être en plastique pour une meilleure étanchéité ou en béton pour une plus grande stabilité au sol. Les regards permettent alors de :

  • Contrôler les différentes parties du système d’assainissement.
  • Introduire du matériel et des outils de nettoyage.
  • Entretenir et maintenir le système d’assainissement.
  • Réaliser des coudes à 90° pour la canalisation.

Leurs tailles sont déterminées par leur emplacement, leur vocation et le type du système d’assainissement. Il existe de petits regards (20 x 20 cm au 30 x 30 cm), de grands regards (Au-delà de 30 x 30 cm) ainsi que des regards visitables (plus de 1m).

Canalisations

  • Conduites d’assainissement

Ces conduites sont destinées à transporter les eaux usées ou les eaux pluviales vers un point de traitement ou d’évacuation. Il en existe plusieurs types, selon leur diamètre et le matériau de fabrication (Béton, PVC, fonte ductile…). Plusieurs critères entrent en jeu pour le choix de la conduite notamment, la pente du terrain, les diamètres utilisés, la nature du sol traversé, la nature chimique des eaux usées ou encore les efforts extérieurs dus aux remblais. Les canalisations d’assainissement étant soumises à usure, elles sont régulièrement inspectées et réparées à l’aide de gainages pour assurer une étanchéité optimale.

  • Conduites d’adduction et de distribution

Ces conduites sont destinées à la distribution d’eau potable, mais comme les conduites d’assainissement, elles constituent la base de toute construction seine et fonctionnelle. Les conduites d’adduction sont destinées au transport des gros débits d’eau, souvent entre la station de traitement et le réservoir. Elles ont un diamètre important et leur installation nécessite du matériel lourd, mais se fait en général en zone non encombrée. En revanche, les conduites de distribution sont utilisées pour desservir les habitations. Leur diamètre est plus petit et leur installation / réfection en zone urbaine nécessite du matériel de petite intervention mais avec une extrême prudence, car les travaux sont souvent à réaliser en encombrement souterrain maximum. Ces deux types de conduites peuvent être fabriqués en béton (armé), fonte ductile, polyéthylène haute densité, acier…

Caniveaux et avaloirs

Les caniveaux et les avaloirs sont des dispositifs hydrauliques permettant de collecter et de drainer les eaux pluviales ou usées. Ils peuvent être à usage résidentiel (terrasse, toiture, piscine, douche…), professionnel (sols d’établissements industriels, médicaux…), ou bien de voiries (assainissement et drainage). Les caniveaux et les avaloirs de voirie font partie intégrante du système d’assainissement collectif et permettent non seulement de drainer, mais également de gérer les eaux pluviales en provenance des trottoirs et des chaussées. Ces équipements d’assainissement, quelles que soient leurs lieux d’installation, peuvent être conçus en différents matériaux, les plus connues sont :

  • Béton :Largement utilisé pour sa robustesse et sa fiabilité.
  • Résine et béton polymère :Très résistants, étanches, incroyablement légers et permettant un écoulement plus efficace que celui du béton standard.
  • Matériau de synthèse : PVC, polypropylène ou polyéthylène, les matériaux de synthèse proposent chacun des propriétés particulières, notamment la résistance à la chaleur ou aux produits chimiques, la durabilité, la flexibilité etc…
  • Fonte : Alliage de fer et de carbone, la fonte est également un matériau très prisé pour sa robustesse et sa résistance à la corrosion.
  • Inox :L’acier inoxydable ou inox, est un matériau non poreux, hautement résistant à la corrosion et facile d’entretien.
  • Acier galvanisé : La galvanisation d’acier est une technique permettant de protéger ce dernier contre toute corrosion à l’aide de Zinc.

LEAVE A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *