fbpx

Blog

« Kanebni » Votre référence dans le domaine du bâtiment et de la construction au Maroc.

Types de revêtements souples

Revêtir un mur ou un sol, c’est tout un art ! Et bien choisir son revêtement implique de prendre en considération son aspect esthétique, ses propriétés techniques et son adaptation avec les différents agencements. Un revêtement peut grandement améliorer votre qualité de vie, en créant des ambiances personnalisées et en renforçant l’isolation. Les murs qui vous entourent et le sol sur lequel vous marchez chaque jour chez vous, se doivent d’avoir toute l’attention qu’ils méritent.

Les revêtements souples peuvent remplacer ou compléter les revêtements rigides. Généralement destinés aux intérieurs, ils peuvent prendre plusieurs formes et sont mis en place de différentes manières. Posés, collés, coulés ou tendus, les revêtements souples associent confort et durabilité :

Moquette et tapis

La moquette est un revêtement de sol très convoité partout dans le monde. Elle offre un véritable confort au toucher et vous fait profiter d’une chaleur supplémentaire au sol. Avec son épaisseur souple et flexible, la moquette apporte plus de sécurité aux usagers de la maison en leur évitant les glissades et en amortissant les chocs en cas de chute. En plus du confort thermique qu’on lui connait, c’est un revêtement qui se distingue par son incroyable isolation acoustique, puisqu’il absorbe et réduit les nuisances sonores.

Contrairement à tous les stéréotypes, la moquette est un habillage sain et hygiénique, car aujourd’hui, les fabricants se sont particulièrement penchés sur les problèmes d’allergies et de poussière pour concevoir des moquettes à base de fibres naturelles ou synthétiques traitées, amicales à la nature et à la santé des personnes. En retenant la poussière, la moquette évite aux usagers d’avoir un contact direct avec les particules allergiques, à condition de l’entretenir régulièrement à l’aide d’un aspirateur ou d’une shampouineuse à moquette, afin de nettoyer toutes les taches et lui rendre son aspect d’origine. La moquette propose énormément de modèles, de textures et de couleurs pour toutes les ambiances et les styles de décoration.

La fibre végétale

Utilisée depuis longtemps dans la confection de tapis, de sacs ou de vêtements, la fibre végétale a su aujourd’hui conquérir le secteur du revêtement. C’est en effet une avancée majeure dans le domaine du bâtiment, puisque la fibre végétale offre une panoplie d’avantages qui rendent les maisons plus saines et agréables, tout en étant 100% naturelle. Antistatique et antibactérienne, elle protège contre les allergies, les parasites et les champignons. Et quand on parle de provenance naturelle, c’est aussi l’aspect esthétique naturel très agréable dont elle jouit. Avec son imperméabilité, la fibre végétale ne se teint presque jamais, et garde ainsi sa texture et sa couleur naturelle, faisant régner l’originalité du végétal sur vos sols et murs. Le revêtement végétal peut être conçu à base de plusieurs types de fibre :

  • Le jonc de mer

Fabriquée à partir d’une algue dans les eaux douces ou dans la mer, cette fibre à l’avantage d’être lisse au toucher, mais très résistante. Elle a l’avantage de pouvoir habiller toutes les pièces de la maison, même les plus humides comme la salle de bain. Toutefois, évitez de la poser sur des escaliers car elle pourrait s’avérer glissante.

  • Le jonc de montagne

Contrairement au jonc de mer, le jonc de montagne ne peut pas être posé dans des pièces humides. En revanche, il dégage une meilleure odeur, et nécessite moins d’entretien. Sa résistance est aussi très bien appréciée.

  • Le jute

Douce et brillante, cette fibre a l’avantage d’avoir un excellent rendu esthétique. Avec sa faible conductivité thermique, c’est un bon isolant qui a une meilleure tenue dans les environnements secs et propres.

  • Le chanvre

Le chanvre possède une très bonne durée de vie, et peut être un excellent isolant acoustique et thermique. Sa résistance aux parasites et aux champignons est aussi appréciable. Il peut habiller les pièces à vivre tout comme les chambres.

  • La fibre de coco

Provenant de l’enveloppe de noix de coco, elle est la moins cher des revêtements de sol naturels. Elle est très solide grâce à la résistance naturelle de ses fibres, et propose plusieurs tons et nuances.

  • Le sisal

Issu d’un cactus subtropical, l’agave, le sisal est depuis longtemps utilisé pour la fabrication de cordes. Il offre d’excellentes capacités de résistance thermique et acoustique. Avec un brin épineux au toucher, il est préférable de le mettre dans les chambres et non dans les couloirs et les pièces à vivre pour éviter qu’il ne s’use rapidement.

Et ce n’est pas tout, il existe beaucoup d’autres types de fibres végétales, toutes aussi intéressantes comme le coton, le lin, le raphia, le bambou, la fibre de soie ou encore d’ananas. On n’en a jamais assez d’introduire des éléments de la nature dans notre vie quotidienne et dans nos foyers.

Linoléum et vinyle

Le linoléum est un revêtement conçu principalement à base de résine de pin, d’huile de lin, et de poudre de bois. Bien qu’appartenant aux habillages souples, le lino reste relativement solide, il assure également un confort acoustique de qualité par sa dureté et son épaisseur, mais aussi un niveau d’hygiène et de propreté très élevé grâce à ses propriétés antiallergiques et antibactériennes. Cette huile de lin qui le compose, lui confère une durabilité et une résistance à l’usure et au piétinement, lui donnant une longévité remarquable. Sa capacité à résister aux chocs et à la lumière lui permettent aussi de se poser sur les murs dans toutes les pièces. Cependant, sensible à l’humidité, il n’est pas très recommandé de l’utiliser pour le revêtement d’un sol ou d’un mur de salle de bain ou de cuisine. L’entretien du lino est assez facile, et peut s’effectuer à l’aide d’un simple balai ou un aspirateur.

Le revêtement vinyle est un revêtement plastique (PVC) très apprécié par les professionnels de la décoration grâce à ses nombreux avantages. Le sol plastique est en effet résistant au trafic, aux rayures, aux chocs, aux taches et à l’usure. Sa composition en PVC lui permet également d’assurer une très bonne tenue à l’eau et aux produits chimiques ou de nettoyage. Le revêtement vinyle est une alternative moins chère et plus facile à poser que le lino. C’est aussi un véritable caméléon de la décoration intérieure, imitant parfaitement toutes les matières et les textures, vous donnant la possibilité de choisir entre une multitude de motifs. Les sols vinyles aident également à diminuer les nuisances sonores.

Le papier peint

Le papier peint est le revêtement le plus facile à manipuler et à mettre en place, et c’est là où réside toute sa force, car un simple amateur de bricolage peut l’installer sans aucun problème. Japonais, métallisé ou en velours, aujourd’hui le papier peint assure une plus grande résistance à l’usure, et une isolation meilleure. Il peut redynamiser un intérieur en jouant sur les nombreux styles et motifs qu’il propose, notamment, l’imitation de matériaux comme la brique ou le bois, l’effet trompe l’œil ou paysages naturels, ou bien des motifs géométriques et floraux. Les types de papier peint sont assez nombreux, cependant trois grandes familles sont à mettre en évidence :

  • Le papier peint traditionnel

Uniquement composé de feuilles de papiers, ce type de papier peint est le plus standard. Il est aussi très convoité grâce à son prix avantageux. Ses feuilles sont épaisses, mais il reste relativement fragile au nettoyage et requiert une surface de collage propre, lisse et sèche.

  • Le papier peint vinyle

Ayant le vent en poupe en ce moment, le papier peint vinyle associe esthétique et performances techniques grâce à la couche de PVC qui le recouvre. Il est donc imperméable et résistant, et peut être nettoyer à l’éponge sans problème. Son prix reste également abordable.

  • Le papier peint intissé

Composé de fibres polyester et de cellulose recouvertes de couche vinyle, le papier peint intissé témoigne d’une grande solidité et résistance à l’humidité. Son épaisseur importante lui permet d’être utilisé sur des murs endommagés voir irréguliers. Le prix de l’intissé est plus élevé que le traditionnel, mais il offre une durabilité et un confort largement supérieurs.

Le papier peint peut également être utilisé pour camoufler des rayures ou des impuretés sur des murs intérieurs légèrement abîmés, du moment que l’ossature de ces derniers reste intacte. En plus, vous pouvez choisir de l’ôter dès que vous désirez changer de style ou de décor. Les sociétés vendant des revêtements en papiers peints sont nombreuses au Maroc, et proposent des prix très compétitifs.

Le liège

Le liège est un matériau utilisé depuis l’antiquité dans la fabrication de toutes sortes d’objets et de vêtements. Connu pour ses performances en matière d’isolation thermique et acoustique, il devient alors l’un des revêtements de surfaces les plus convoités. Le liège est façonné à base d’une écorce généralement extraite de l’arbre d’où il tire son nom, le chêne-liège. Il est ensuite modelé et traité, pour enfin être dévoilé sous forme de lames ou de dalles, à coller ou à clipser, au sol comme au mur.

Ce matériau se voit de plus en plus utilisé comme revêtement dans tous les types de bâtiments, son aspect naturel et son charme boisé lui permettent d’avoir une esthétique unique une fois posé. Avec ses multiples finitions et vernis, plusieurs teintes et nuances de couleurs sont disponibles pour toutes les décorations. Résistant et durable, le liège est plus doux que le bois et plus dur qu’une moquette, donnant une sensation chaleureuse et agréable au contact. Il propose aussi des qualités antistatiques et anti-bactéries, à condition d’avoir reçu un traitement adapté. Sa surface naturellement irrégulière avec une texture qui incarne tout le charme des troncs d’arbres d’où il provient, le liège se marie avec tous les autres types de revêtements, notamment les plus naturels comme le bois, la pierre et la fibre végétale. Il faudrait aussi savoir que le chêne-liège continue de vivre après qu’on lui enlève partiellement l’écorce, et peut donner plus de 100 kg de liège lors de sa vie, chose qui donne à ce matériau un aspect très écologique et respectueux de la nature.

Toutefois, il a aussi quelques inconvénients, notamment le fait qu’il est relativement mou, et que son utilisation dans des zones de fort passage est à éviter. Un déplacement de meubles ou d’objets sur le sol peut également laisser des traces visibles. S’il est exposé trop longtemps au soleil, il peut perdre ses teintes et noircir avec le temps. Fragile contre l’humidité, et ayant aussi une tendance à absorber les odeurs, le liège n’est pas adapté aux cuisines et aux salles de bain, sauf s’il est spécialement traité comme le liège expansé qui est imputrescible, et qui ne craint ni eau, ni vapeur.

Le cuir

Détrompez-vous, Le cuir n’est pas fait que pour les sacs et les chaussures car aujourd’hui, vous pouvez l’utiliser pour habiller vos sols et vos murs. Son élégance et sa beauté font de lui un revêtement très à la mode, et qui embellit les pièces et les surfaces une fois posé. Avec son teint patiné ou ciré, et sa texture douce et moelleuse, il est toujours agréable à toucher ou à marcher dessus. Son entretien est très facile, une serpillière mouillée lui ferait retrouver rapidement sa brillance. Toutefois il faut s’assurer qu’un traitement antitache et hydrofuge soit appliqué avant la pose.

Le cuir peut être fournit en panneaux, en petits carreaux, ou en rouleaux. Il jouit d’une gamme de couleurs et de textures qui le rendent parfaitement adaptable à tous les styles et les décorations. Plus encore, vous pouvez personnaliser votre cuir de revêtement, et créer ainsi un rendu luxueux, chic et en même temps unique. Cependant, le cuir n’est pas destiné aux sols à très grande fréquentation, car il pourrait s’user beaucoup plus rapidement. Son principal inconvénient reste son prix, car le cuir coûte très cher, et pour revêtir une surface relativement importante, vous aurez besoin d’un assez grand budget.

Le caoutchouc

Dans la famille des revêtements souples, le caoutchouc se fait de plus en plus entendre. Résistant et amortissant, il peut être utilisé pour revêtir de petites surfaces comme certaines pièces dans la maison qui nécessitent une sécurité importante, ou bien des surfaces beaucoup plus grandes, notamment, des sols d’entreprises, ou des aires de jeux. Ses capacités à résister aux intempéries lui permettent une utilisation sur les sols et les murs, à l’intérieur comme à l’extérieur. Le caoutchouc est un matériau très efficace pour amortir les chutes d’objets et de personnes. Il pourrait s’avérer très pratique dans une salle de sport, en évitant aux sportifs d’avoir des accidents, ou dans les espaces dédiés aux enfants afin de les protéger contre d’éventuelles chutes. Le caoutchouc présente un éventail d’avantages qui le rendent très convoité dans la catégorie des revêtements souples :

  • Antidérapant, avec une excellente intégration.
  • Résistant au froid et à la chaleur.
  • Economique et très simple d’entretien.
  • Absorbe les chocs et les bruits.
  • Durable et résistant aux piétinements.

Pour mieux s’adapter aux différents espaces, et à tous les budgets, le revêtement caoutchouc se décline sous plusieurs formes :

  • En dalle : Connues sous le nom de dalles antichocs, celles-ci s’imbriquent entre elles, et sont très facile à poser.
  • En rouleau : Etant la forme la moins cher, elle est la plus utilisée.
  • Coulé : Plus coûteux et plus difficile à poser, il nécessite l’intervention d’un professionnel. Toutefois il assure un sol plus lisse et plus esthétique.

LEAVE A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *