fbpx

Signalisation routière

« Kanebni » Votre référence dans le domaine du bâtiment et de la construction au Maroc.

  • Signalisation routière

La signalisation routière est l’ensemble des techniques et des dispositifs permettant d’informer les usagers de la route, qu’ils soient piétons ou conducteurs, des règles, indications et dangers de la route. Pouvant être verticale ou horizontale, temporaire ou permanente, la signalisation routière a pour principal but d’organiser les flux de circulation et de limiter les causes d’accidents de la route. Bien qu’il existe de nombreuses solutions de signalisation routière qui peuvent s’avérer pratiques pour les particuliers (surtout quand il s’agit de grands projets), elle reste principalement encadrée par les pouvoirs publics, qui assurent son installation, et son entretien.

Signalisation routière verticale

La signalisation routière verticale englobe l’ensemble des panneaux de signalisation, également appelés « éléments de signalisation verticale ». Nombreux sont les types d’éléments verticaux pour la signalisation, à savoir les miroirs routiers de sécurité, les portiques, les radars préventifs, les écrans d’affichages, toutefois, les plus répandus sont :

  • Panneaux routiers : Les panneaux routiers sont d’une grande diversité, et peuvent informer et signaler toute sorte de chose. On trouve par exemple des panneaux triangulaires qui aide à repérer les dangers, les panneaux ronds d’interdiction et d’obligation ou encore les panneaux de position et d’indication de trajets.
  • Feux routiers : Les feux routiers ou « signalisation lumineuse verticale » est un ensemble d’appareils et de dispositifs verticaux, produisant une lumière pour signaler un danger ou transmettre un message indicatif. Les feux routiers les plus utilisés sont les feux de circulation tricolores, qui permettent la régulation et l’organisation du trafic routier.
  • Balises et glissières : Les balises de signalisation routière, temporaires ou permanentes, ont pour but de matérialiser un danger particulier. Elles sont souvent utilisées sur les bords de routes pour marquer les limites de la chaussée et donner des indications complémentaires aux usagers de la route. Ces derniers peuvent concerner une restriction d’usage, une signalisation d’un aménagement ou d’une zone de travaux etc… Elles s’avèrent particulièrement efficaces la nuit, notamment pour signaler un virage dangereux avec un marquage rétroréfléchissant. On les retrouve également sur les autoroutes pour séparer les chaussées ou marquer une divergence de voies. Les glissières quant à elles sont principalement utilisées sur les routes à virages dangereux et sur les autoroutes. Leurs particularités sont qu’elles assurent, même en cas de dérive de véhicule, la possibilité d’y glisser afin de réduire les dégâts au maximum.
Signalisation routière horizontale

La signalisation routière horizontale comprend l’ensemble des techniques de marquage routier et des dispositifs horizontaux, utilisés pour matérialiser les règles et les dispositions de régulation de circulation et de trafic entre les usagers de la route :

  • Ralentisseurs : Les ralentisseurs sont des dispositifs permettant de limiter la vitesse des véhicules sur une partie de la voie, afin d’assurer plus de sécurité aux usagers de la route (piétons et véhicules). Il en existe plusieurs types, à savoir les dos d’ânes avec un profil en long de forme courbée, et les plateaux / coussins (berlinois) généralement de forme trapézoïdale, comportant une partie surélevée et deux autres en pentes.
  • Plots et balises lumineuses : Les plots lumineux, tout comme les balises lumineuses, sont des dispositifs de balisage pratiques et esthétiques conçues pour délimiter et baliser toute sorte de zones en projetant de la lumière. Ces zones peuvent être des virages, des trottoirs, des passages piétons, des pistes cyclables, des giratoires etc…
  • Marquage routier : Le marquage routier désigne les techniques de réalisation ou d’installation de marques au sol nécessaires à l’information des usagers de la route. Il existe deux grandes familles de marquage au sol, le marquage à froid, en utilisant des peintures prêtes à l’emploi, des enduits à froid, des bandes préfabriquées, des produits de saupoudrage, ou bien le marquage à chaud à l’aide d’enduits « thermoplastiques ».

Fournisseurs de première ligne