fbpx

Blog

« Kanebni » Votre référence dans le domaine du bâtiment et de la construction au Maroc.

Types de planchers

Le plancher est un élément de maçonnerie porteuse, c’est la structure horizontale d’un édifice. Son rôle consiste à supporter son poids, celui des revêtements, des cloisons ainsi que les charges d’exploitation, pour ensuite les transmettre aux éléments porteurs. Il est composé d’une structure porteuse (poutres en béton, bois, métal, dalles en béton…), un revêtement (rigide, souple ou modulable) et un plafond en sous face (revêtu de plâtre, bois, ou en faux plafond). Les planchers peuvent être réalisés en bois, en acier ou en béton armé, selon le type de l’édifice (logement individuel, collectif, bâtiment industriel…), et le modèle constructif (structure en bois, en acier, en béton). Les niveaux d’une habitation peuvent également déterminer la nature du plancher. Au rez-de-chaussée ou en toit-terrasse, il doit pouvoir protéger contre l’humidité et les déperditions thermiques, alors que pour un plancher de niveau intermédiaire entre deux niveaux habitables, son principal rôle est d’assurer l’isolation acoustique et thermique. Les planchers sont des éléments de structure et de protection, ils doivent réunir toutes les caractéristiques techniques nécessaires à leur bon fonctionnement, notamment la robustesse et la durabilité afin de supporter toutes les charges sans fléchir. Ils doivent également assurer l’étanchéité à l’eau, à l’air, au feu et aux effractions, ainsi que l’isolation et la contribution à l’amélioration des performances thermiques et acoustiques de l’édifice. Ajoutons à cela le passage des gaines techniques et de la tuyauterie, le tout en assurant une esthétique de qualité en sous-face.

Le plancher en béton

Plancher robuste, polyvalent et possédant d’excellentes propriétés techniques, il est très répandu dans les bâtiments individuels et collectifs. Il existe plusieurs types de planchers en béton :

  • Béton armé

Coulée sur place en utilisant des coffrages, il est économique, permet une grande variété d’utilisation et assure une excellente liaison avec les armatures et autres composantes (murs, poteaux, poutres…). Deux types de plancher sont à connaitre en ce qui concerne le béton armé, le plancher en dalle pleine coulé sur un coffrage plat et permettant des formes de toutes tailles, et le plancher en prédalle avec l’installation de dalle préfabriquée en béton armé ou précontraint, donnant lieu à une grande rapidité de mise en œuvre sans utiliser de coffrages en hauteur.

  • Béton fibré

Le béton fibré est un béton classique auquel on rajoute des fibres végétales, plastiques ou métalliques. Ces fibres jouent le rôle d’armatures, mais à petite échelle, et vont permettre la bonne tenue du béton et donc empêcher sa fissuration.

  • Béton sur hourdis

Plancher à corps creux ou à poutrelles, il est composé d’une structure porteuse en poutrelles en béton préfabriqué, d’hourdis placés entre ces poutrelles et d’une dalle de compression coulée avec un treillis soudé sur toute la structure. Un isolant surfacique et une dalle flottante s’ajoutent également pour compléter l’ensemble. Son principal avantage réside dans ses hourdis qui peuvent être en polystyrène expansé, en bois léger, en terre cuite pleine ou alvéolé pour alléger les planchers de grande portée.

  • Béton alvéolé

Composé de dalles en béton précontraint, le plancher alvéolé permet une épaisseur réduite et un poids considérablement allégé pour des portées de grandes distances. Cependant, demandant des moyens de levage importants, il reste réservé aux bâtiments industriels, commerciaux, hospitaliers, scolaires…

Le plancher en bois

Le plancher en bois est largement répandu pour sa robustesse et ses performances techniques de qualité. Sa composition est similaire à celle du plancher en béton avec une ossature en solives ou en poutrelles en bois, une plateforme en panneaux de bois pouvant être revêtue ou rester brute, et un plafond en sous-face. Les planchers en bois ont l’avantage d’être légers, rapidement installés et combinant solidité et esthétique chaleureuse.

  • Solivage apparent

Choix purement esthétique, le plancher en solivage apparent assure un aspect rustique et baigne l’espace dans la noblesse du bois.

  • Solivage non-apparent

Un faux plafond est utilisé pour doubler la structure porteuse, permettant d’installer un système d’isolation et de dissimuler les gaines techniques.

Le plancher collaborant

Les planchers mixtes ou collaborants sont comme leur nom l’indique, le fruit d’une mixture ou d’une collaboration entre plusieurs matériaux. Ils sont principalement destinés aux constructions industrielles mais peuvent s’étendre également aux habitations. Le plancher collaborant a l’avantage de diminuer les charges pour plus de légèreté et des portées toujours plus importantes. Il assure également une résistance et une durabilité impressionnantes puisqu’il puise sa force dans deux matériaux à la fois (compression et traction).

  • Plancher collaborant bois-béton

Une structure porteuse en bois avec une dalle de béton collaborant à l’aide de connecteurs métalliques.

  • Plancher collaborant acier-béton

Une ossature en tôle nervurée collaborant avec une dalle en béton reliées par des connecteurs.

  • Plancher collaborant acier-bois

Une structure porteuse en tôle d’acier nervurée mixée à un revêtement en panneaux de bois.

LEAVE A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *