fbpx

Blog

« Kanebni » Votre référence dans le domaine du bâtiment et de la construction au Maroc.

Types d’escaliers

Un escalier n’est pas seulement un élément de circulation verticale, mais un décor en soi. Avec des tableaux accrochés dans la montée, des luminaires et des plantations installées sur les bords, ou des contremarches revêtues de carreaux de ciment, rien n’est trop beau pour avoir des escaliers de rêve.

Lors du choix de votre escalier, il est aussi important de penser confort et fonctionnalité. Le fait d’utiliser un palier de repos par exemple est un avantage pour les personnes âgées ou les moins sportives. Celui-ci est une surface horizontale plus large que les marches qui relient les volets, vous permettant de vous reposer en cas de difficultés lors de votre montée. Le palier offre aussi plus de liberté par rapport aux contraintes de hauteur, d’échappée et de longueur, lors de la conception de l’escalier qui peut être droit, tournant ou circulaire.

En général, le type d’escalier est défini par la hauteur sous plafond de l’étage qui va l’accueillir, ainsi que le style décoratif désiré (conception et matériaux).

L’escalier droit

Même en étant l’escalier le plus classique, il a l’avantage de garantir une esthétique sobre et épurée. Peu coûteux, et très simple d’installation, il vous permet d’accéder aux planchers en suivant un seul axe, comme une échelle. Cependant, l’escalier droit requiert une hauteur sous plafond plus élevée que les autres types d’escaliers.

L’escalier tournant

Permettant d’optimiser l’espace, l’escalier tournant prend moins de place, tout en assurant un bon confort. Son principal avantage est qu’il peut être facilement installé dans des espaces qui ne permettent pas un escalier droit, notamment dans l’angle d’une pièce, ou un étage à hauteur sous plafond non suffisante. Se basant sur le principe de balancement, les escaliers tournants consistent à avoir des marches qui suivent le même mouvement. Vous pouvez alors choisir entre plusieurs types selon vos goûts et vos contraintes d’espaces :

  • L’escalier à quart tournant

Comportant un angle qui forme un « L », l’escalier à quart tournant associe praticité et esthétique. L’angle se situe généralement au départ de l’escalier, mais il peut aussi être au milieu ou à l’arrivée.

  • L’escalier demi-tournant

Pouvant comporter un palier ou simplement des marches balancées (appelé deux quarts tournants dans ce cas), le demi-tournant est un escalier à deux angles et à trois volets de marches, dont deux tournantes. Très agréable d’utilisation, il permet une bonne optimisation de l’espace.

L’escalier hélicoïdal ou circulaire

Quand on parle d’un escalier circulaire, c’est pour décrire sa forme qui est effectivement un cercle, cependant, plusieurs autres dénominations sont utilisées :

  • En spiral : L’effet que donne l’escalier sur plan en deux dimensions.
  • En colimaçon / Caracole : Synonyme de limaçon, c’est-à-dire les mollusques terrestres à coquilles telles que les limaces. Caracole est le synonyme d’escargot.
  • Hélicoïdal : La ligne de la main courante forme une hélice circulaire en 3D.
  • À vis : L’élément centrale sur lequel tourne le mouvement de l’escalier et qui est similaire à une vis géante.

Leur forme circulaire permet une intégration parfaite et une très grande simplicité d’usage. Destinés généralement aux petits espaces qui ne permettent pas d’installer un escalier standard, les escaliers circulaires ou hélicoïdaux assurent un très bon rendu esthétique. Ces derniers s’adaptent à tous les styles architecturaux, donnant un aspect décoratif chic et élégant.

Toutefois, on pourrait différencier l’escalier circulaire des autres appellations, car il prend généralement la forme d’un demi-cercle, et peut reposer ou pas sur un mur. Contrairement aux escaliers en spiral, en colimaçon, en caracole, hélicoïdaux ou à vis qui ont toujours une forme de cercle fermé et qui ne reposent généralement sur aucun mur.

L’escalier suspendu

L’escalier suspendu est un ensemble de marches autoportantes reliées d’un côté au mur par des goujons métalliques, et de l’autre, à la main courante par des balustrades. C’est en quelque sorte un escalier flottant, avec une structure quasi-invisible, qui laisse passer la lumière et les reflets, dessinant des formes et des jeux d’ombres à travers l’espace. Cette petite prouesse architecturale, est conçue pour que ses marches acceptent de grandes charges et une traction supérieure à celle d’un escalier standard. Si une marche est endommagée, pas besoin de toucher à la structure car vous pouvez facilement la changer. Toutefois son avantage majeur ne réside pas dans ses performances techniques, mais par l’aspect de légèreté et de lévitation que procurent les marches, ainsi que la sobriété et la pureté de ses éléments. L’escalier suspendu peut être droit, tournant ou circulaire.

Nombreux sont les matériaux pouvant être utilisés dans la conception de vos escaliers, quels que soient leurs types. Chaque matériau présente des caractéristiques particulières. On en site quelques-uns :

  • En métal

Matériau solide, léger et esthétique, il peut en effet se marier avec tous les types de décoration, l’industriel en particulier. Mais il est bruyant, et demande une bonne fixation au sol.

  • En pierre

La noblesse de la pierre naturelle donne un tout autre charme à votre espace, cependant, elle est beaucoup plus lourde, et nécessite un plancher très résistant.

  • En bois

Favori depuis très longtemps, le bois reste le matériau le plus prisé. Son pouvoir d’adaptation à tout ce qui l’entoure est incroyable. La chaleur et la convivialité qu’il dégage sont tout aussi impressionnantes. Mais il faudrait opter pour des bois durs comme le chêne ou le frêne et non des tendres comme le pin, car avec le temps, il se peut que vous ailliez de mauvaises surprises. Un entretien régulier et un traitement anti insectes et parasites avant la pose sont aussi nécessaires.

  • En plexiglas ou en verre

Laissant la lumière traverser, le verre ou le plexiglas sont des matériaux transparents qui donnent encore plus de légèreté à vos espaces. En donnant l’illusion de marcher sur le vide, l’escalier en verre ou en plexiglas assure un spectacle à lui seul. Petit inconvénient, son prix qui reste relativement cher.

LEAVE A COMMENT

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *